jeudi 22 octobre 2015

Des photos du festival de l'Imaginaire du Pays d'Aix - Lambesc

J'étais donc en dédicace les 17 et 18 octobre 2015 à Lambesc durant le festival de l'Imaginaire du Pays d'Aix. D'abord en pirate puis en dandy steampunk. Steampunk étant le thème du festival. C'était génial, vraiment... grâce évidemment au public venu nombreux, aux diverses animations, auteurs, illustrateurs, éditeurs, créateurs en tout genre et surtout grâce aux organisateurs. Un grand merci à Carole, Caroline, Georges, Chantal, Nathalie, Sylvie, Cyril...

Voici quelques photos prises par les Netscripteurs, ActuSF, Sombres Rets, et ceux que j'oublie.

Elie Darco, Sofee L. Grey, Cyril Carau, Frédéric Czilinder et Isabelle Marin

Elie Darco, Cyril Carau et Sofee L. Grey
Elie Darco, Cécile Duquenne et Cyril Carau
Elie Darco, et Cyril Carau


Elie Darco, et Cyril Carau

Elie Darco, et Cyril Carau

Cyril Carau

Elie Darco, et Sofee L. Grey

Carole Lorente et Cyril Carau

Inbadreams, Isabelle Marin et Sofee L. Grey

armes steampunk créées par Elie Darco sur le stand des éditions Sombres Rets


défilé steampuk à Lambesc

défilé steampuk à Lambesc

Cyril Carau sur le stand des éditions Sombres Rets



jeudi 15 octobre 2015

Moisson d'épouvante volume 2




Voici l’accroche et le sommaire :

L’épouvante a mille facettes. Mille malices.
Elle surgit là où on l’attend le moins.
Elle peut être tragique, horrible, choquante, indicible et parfois même rigolarde.
Comme la mort.
Pour cette 2ème Moisson d’épouvante, Yves-Daniel Crouzet a retenu 18 auteurs talentueux qui, chacun à leur manière, vont vous faire découvrir une de ces facettes.

Terreurs nocturnes (Frédéric Czilinder)
Petit moment de faiblesse (Stéphane Croenne)
La maison fantôme (Luce Basseterre)
Royal Circus (Alexandra Jacquet)
Centenaires (Philippe Goaz)
L’émissaire du chaos (Sylvain Boïdo)
La séance (Daniel Morellon)
La boule magique (Thomas Baronheid)
En réalités, je vous le dis… (Antoine Secondi)
Le Chemin de croix (Cyril Carau)
Ectogénèse (Élodie Beaussart)
Cuistot Max (Barnett Chevin)
L’Enfer du chocolat mou (Julie Subirana)
Les voix de Rome (Thomas Spok)
La solitude du malade imaginaire (Denis Roditi)
Paul et moi (Alexandre Ratel)
Les nouvelles ne sont pas bonnes (William Lucas)
Derrière les murs (Frédéric Livyns)

Horreur et fantastique, du beau monde, bref des moments savoureux de lecture en perspective. Et je ne dis pas cela parce que ma nouvelle « le chemin de croix » y figure, mais parce que je connais plusieurs des auteurs de cette anthologie, très talentueux, qui savent aiguiser leur plume pour créer des ambiances horrifiques, du suspense et de la tension.